L’avis et les attentes de nos utilisateurs en 2021 – résultats de l’étude de satisfaction

Notre mission : faciliter la communication des professionnels de santé, ce qui a pris une importance encore plus grande avec le contexte sanitaire.
Nous avons interrogé nos utilisateurs pour mieux comprendre leurs besoins et l’évolution de leurs usages d’idomed.

La richesse des retours nous permettent d’en apprendre beaucoup sur les évolutions des besoins en quelques mois et de proposer des évolutions.

Nous sommes ravis et reconnaissants que 97% de nos utilisateurs soient satisfaits d’idomed !​

🏎️ La performance 🏎️

Notre obsession est donc de fournir un service aussi fluide, rapide et performant que possible.
Nos efforts sont payants, nos utilisateurs nous attribuent aujourd’hui des notes de 8 et 9 sur 10 sur ces indicateurs !
🚀 💪 🏎️

Mais c’est un travail continu et nous avons de belles nouveautés en préparation

🖥️ Les supports 📱

L’usage sur multi-support est plébiscité, avec près de 61% des utilisateurs les plus satisfaits qui utilisent idomed sur mobile et sur web !

Ps : Pour faciliter encore l’usage, nous avons repensé notre interface web depuis 😉

💬 La messagerie 💬

70% de nos utilisateurs médecins utilisent la messagerie, 65% la téléconsultation avec des patients autonomes et 30% la téléconsultation assistée d’un professionnel de santé.

Notamment pour les utilisateurs de CPTS avec 85% utilisant idomed pour la messagerie (et 40% pour la téléconsultation avec des patients).

Merci à tous les utilisateurs qui ont pris le temps de partager avec nous leur avis. 

Nous avons beaucoup appris de vos retours et nous sommes heureux de vous annoncer de belles évolutions à venir !

Campagne de vaccination contre la covid-19 : un exemple du besoin de communication entre professionnels de santé d’un territoire

La campagne de vaccination contre la covid-19 mobilise les organisations territoriales, en particulier les Communautés Pluriprofessionnelles Territoriales de Santé (CPTS). Elle est un exemple d’un besoin très pragmatique, aujourd’hui mal servi : celui de communiquer simplement entre les professionnels de santé d’un territoire.

Lire plus »